Mgr Alain Castet, évêque de Luçon, a annoncé sa démission | La Croix

Je confie chacun et chacune d’entre vous à la bienveillance de Dieu. Je garde la ferme certitude qu’Il accompagnera notre Eglise, lui donnant de rester fidèle à sa grande tradition de générosité apostolique. […] Priez pour moi comme je prie pour vous.
mgr-alain-castet

Gauthier Vaillant , le 12/10/2017 à 16h58

Le pape François a accepté jeudi 12 octobre la démission de l’évêque de Vendée, âgé de 67 ans, pour raisons de santé. La démission de l’évêque intervient après plusieurs années de protestations contre sa gouvernance.

 

Mgr Alain Castet n’est plus évêque de Luçon (Vendée) depuis jeudi midi. Le pape a en effet accepté sa démission pour des raisons de santé. « Après avoir été éprouvé par des ennuis de santé récurrents, j’ai pris la décision devant Dieu, en accord avec mes conseils médicaux, de présenter au Saint-Père ma renonciation à la charge d’évêque de Luçon », a-t-il annoncé jeudi 12 octobre dans un communiqué. L’évêque a quitté la Vendée pour se retirer dans le diocèse de Bordeaux, sa région natale, a précisé le diocèse.

En poste depuis 2008, Mgr Castet était arrivé dans cette terre rurale après 33 ans passés comme prêtre à Paris. L’annonce de sa démission à l’âge de 67 ans – donc encore loin de l’âge de la retraite, fixé à 75 ans –, a pris tout le monde par surprise dans le diocèse, où ses problèmes de santé étaient pourtant largement connus.

Des protestations contre la gouvernance de Mgr Castet
« Mgr Castet a subi plusieurs interventions chirurgicales ces dernières années sur le plan cardiaque, confirme Grégoire Moreau, chargé de la communication du diocèse. La fatigue s’accumulait et il récupérait de moins en moins bien, ce n’était plus tenable. »

A relire : Mgr Alain Castet rappelle à l’enseignement catholique que la « norme ultime, c’est le Christ »

La démission de l’évêque intervient dans un contexte de crise pour le diocèse vendéen, où des fidèles, accompagnés de certains prêtres, ont élevé ces dernières années des protestations contre la gouvernance de Mgr Castet, qu’ils jugeaient à la fois trop conservateur en matière liturgique et doctrinale et trop brutal dans ses décisions. Depuis 2010, un groupe informel de plusieurs centaines de chrétiens du diocèse se réunit régulièrement pour partager leurs mécontentements et réfléchir à des moyens de « résister ».

Pétition au nonce apostolique
En novembre 2014, une centaine d’entre eux avait même organisé une conférence de presse à La Roche-sur-Yon, au cours de laquelle ils avaient déploré, entre autres, « un retour à une cléricalisation forte qui exclut les laïcs ». Plus tard, des prêtres étaient même allés jusqu’à adresser une pétition au nonce apostolique, pour exiger la démission de Mgr Castet.

Ces désaccords internes, que la presse locale n’a pas hésité à qualifier de « fracture ouverte », n’ont pas de lien direct avec la décision de l’évêque de se retirer, assurait jeudi le diocèse. « Il n’y a pas plus de difficultés que dans d’autres diocèses, affirme Grégoire Moreau. C’est vrai qu’il y a eu des moments difficiles, et cela a forcément affecté l’évêque. Mais il y a par ailleurs beaucoup d’indices positifs dans le diocèse. »

Il mentionne notamment les vocations – 4 prêtres diocésains ont été ordonnés à Luçon en 2016, et un religieux en 2017 – et le succès des célébrations des 700 ans du diocèse. Un jubilé que le diocèse devra d’ailleurs clôturer, fin novembre, selon toute vraisemblance, sans évêque à sa tête.

Gauthier Vaillant

Sorgente: Mgr Alain Castet, évêque de Luçon, a annoncé sa démission – La Croix


Démission et départ de Mgr Castet | Diocèse de Luçon

Mgr-Alain-Castet

Après avoir été éprouvé par des ennuis de santé récurrents, j’ai pris la décision devant Dieu, en accord avec mes conseils médicaux, de présenter au Saint-Père ma renonciation à la charge d’évêque de Luçon. Le pape a bien voulu l’accepter. Cette décision prend effet le jeudi 12 octobre à 12h.

Je confie chacun et chacune d’entre vous à la bienveillance de Dieu. Je garde la ferme certitude qu’Il accompagnera notre Eglise, lui donnant de rester fidèle à sa grande tradition de générosité apostolique.

Je ne doute pas que vous demeurerez en communion avec celui que le Saint-Père me donnera comme successeur.

Priez pour moi comme je prie pour vous.

+ Alain Castet

Evêque émérite de Luçon

Mgr-Alain-Castet

Sorgente: Démission et départ de Mgr Castet


Merci Monseigneur ! | Diocèse de Luçon

Depuis le 12 octobre, Mgr Castet a quitté la tête de notre diocèse, le pape ayant accepté sa démission pour les raisons objectives d’une santé dégradée. 9 années et demie d’épiscopat constituent une riche étape de la vie de l’Eglise en Vendée. Une étape résolument tournée vers la mission comme il l’avait lui-même annoncé dans son message aux diocésains lors de sa nomination en avril 2008. Reprenant les mots de son prédécesseur, Mgr Santier, il avait invité alors les Vendéens, avec l’aide de Dieu, à trouver « de nouveaux chemins pour proposer la foi, le bonheur évangélique à tous ceux qui sont en attente ».

Mgr-Alain-Castet

Mgr Castet a souhaité faire entrer davantage encore le diocèse dans la nouvelle évangélisation, encouragée par les papes Jean-Paul II et Benoît XVI, ou dans la posture de « disciple-missionnaire » chère au pape François. Un chemin désormais ouvert et qui durera de nombreuses années. Les Assises de la mission en 2010 dans les rues des Sables, l’attention au catéchuménat adulte, ou encore la teneur de lettres pastorales marquantes comme celle de 2014, « Notre chemin, c’est l’Espérance » ont témoigné de ce besoin d’annoncer le Christ à tous. « Nous avançons résolument, éclairés par l’Evangile et l’enseignement de l’Eglise. Soutenus par une ferme espérance, nous sommes établis dans ce monde que Dieu aime, comme les témoins qui proclament, dans la fragilité et la pauvreté, un bonheur offert à tous » écrivait-il dans cette lettre.

Mgr-Alain-Castet

Des multiples visites pastorales aux grands rassemblements diocésains, des ordinations en passant par le dynamisme des pastorales vocationnelle et étudiante, à la reconnaissance canonique de l’ICES, pour toutes ces années où vous avez voulu être attentifs aux plus fragiles (messes et veillées pour la vie, documents et réflexions sur l’éthique, l’élan Diaconia et la diaconie 85, votre présence auprès des malades à Lourdes), où vous avez souhaité un développement de la vie spirituelle (rénovations des centres spirituels diocésains, accueil de nouvelles communautés religieuses). Pour tout cela, et pour bien d’autres choses vécues depuis près de dix ans, Merci Monseigneur !

Sorgente: Merci Monseigneur !

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *